VENDREDI FILM AVEC FATIMA

Dans le cycle de cinéma du vendredi de Can Jeroni, nous pouvons profiter du film Fatima, par le réalisateur français Philippe Faucon. Un film émouvant qui nous confronte à nos contradictions démocratiques.

Fatima est une coproduction France-Canada, reconnu par la critique, qui nous raconte comment un immigré musulman d'origine arabe, Fatima, elle est mère de deux filles: Souad, un adolescent rebelle de 15 ans et Nesrine, une jeune femme 18 ans que vous commencez l'université et que vous souhaitez devenir médecin.

Vous pouvez regarder le film à travers deux modes: le premier est en ligne, auquel vous pouvez accéder via:

cultura.santjosep.org/es/agenda/online-sala-virtual-de-can-jeroni-fatima/

La deuxième modalité est en personne au Centre culturel Can Jeroni le vendredi, 26 Février à la 20:00 heures. Pour obtenir vos invitations gratuites, vous pouvez cliquer sur le bouton "Invitations" sur le lien précédent.

Sur la base des réglementations qui, en raison du COVID-19, réglementent la performance des activités culturelles dans des espaces fermés et à l'extérieur, Les règles de contrôle de présence et d'hygiène appropriées en vigueur à la date de l'activité seront appliquées.

 

Vendredi Série Film

Fatima (VOSE)

Vendredi, 26 De février 2021

20:00 heures

Centre culturel Can Jeroni

Sant Josep de sa Talaia

 

Para acceder en la Cinéma virtuel Can Jeroni y ver la película en línea es necesario llenar el formulario de registro que encontrará a continuación. Grâce à cette inscription, nous enverrons l'accès au film à votre adresse e-mail.

Le film sera disponible à partir de vendredi 26 Février à la 20:00 h jusqu'au dimanche 28 Février à la 24:00 heures.

 

Voulez-vous connaître l'agenda de la culture et des loisirs d'Ibiza?

Cliquez ici

 

Ibiza-Click.com

LE PORTAIL DE LA CULTURE ET LOISIRS PLUS VISITES DE IBIZA

 

 

En el ciclo Viernes de cine de Can Jeroni podemos disfrutar de la película Fatima, par le réalisateur français Philippe Faucon. Una cinta conmovedora que nos sitúa frente a nuestras contradicciones